Margot fait sa valise ARRIVE !!! Commandez-le !!!




La voici, la voilà, ENFIN !
Après de multiples péripéties, Mademoiselle M. montre enfin le bout de son nez pour entrer, non sans émotions, dans le monde des livres jeunesse.

Vous l'aviez découvert sur les vêtements et la papeterie...
La voici maintenant en action dans son histoire :

" Margot fait sa valise "

Une histoire à travers laquelle chacun peut s'identifier :

Un jour, contrariée par sa maman et son petit frère
pour une histoire de jouets, Margot, 6 ans, fait sa valise
et s'enfuit dans une forêt non loin de chez elle.
Mais la nuit tombe et Margot s'y perd...
... le temps d'une nuit.

N'attendez plus commandez-le !!! Il n'y en aura pas pour tout le monde !

Livre en édition limitée ( 500 exemplaires, numérotés à la main )

Caract. : 23 x 23 cm, Couverture rembordée, papier pelliculé, dos carré cousu. Livre adapté aux manipulations des enfants. 18,90€
Si vous le désirez, demandez votre dédicace lors de votre commande !


Pour toutes commandes ou renseignements, n'hésitez pas à me joindre sur fauvel.marine@gmail.com


Pour toutes autres informations concernant le livre et ses produits dérivés rendez-vous sur :

Merci à ma famille pour leur amour, leur soutien et leur aide durant la réalisation de ce projet

6 commentaires:

  1. Ma Margot à moi possède le numéro 471. Elle adore ce livre. Même si elle a commencé par me dire "tu sais maman, partir de la maison tout seul c'est une grosse bêtise "
    Si vous m'y autorisez, je ferais un post sur mon blog avec un lien vers le votre et vers celui que vous avez ouvert avec votre maman (dont mes parents sont de très grands fans) et votre sœur.

    RépondreSupprimer
  2. Hooo je suis ravie que le livre lui plaise ! ^^
    Oui bien sur, et je vous en remercie d'avance !
    Maintenant les nouvelles créations de la boutique pourront être vues de chez soi ! :)
    Merci Souricette et à bientôt !

    RépondreSupprimer
  3. Chose promise !
    http://margauxetsuzon.blogspot.com/2012/02/margot-fait-sa-valise.html

    Vivement que je retourne à Granville!

    RépondreSupprimer